Tableau de bord tabac 2ème semestre 2021

Les ventes totales de tabac (à jours de livraison constants) dans le réseau des buralistes en France continentale ont diminué de 6,6% entre 2020 et 2021 (-5,3% et -7,9 % au 1er et au 2nd semestre). Au plan territorial, les ventes dans les départements frontaliers baissent de 10,4% (-12% et -8,6% au 1er et au 2nd semestre). Les variations sont moins marquées dans les départements non-frontaliers et se situent à 5,8% (-3,9% et -7,8% au 1er et au 2nd semestre). 

De forts écarts de variations avaient été constatés en 2020 entre les ventes de cigarettes et de tabac à rouler (-4,5% et +10,6% à jours constants entre 2019 et 2020). En 2021, les ventes de cigarettes baissent de 6,9% et celles de tabac à rouler de 8,4%, inversant ainsi la tendance à la hausse de cette dernière catégorie, qui s’expliquait en grande partie par les changements d’approvisionnement liés à la situation des différents confinements.

Les ventes à jours constants de traitements d’aide à l’arrêt sont par ailleurs en hausse en 2021 (+14,4% en « équivalent un mois de traitement », dont +20,3% pour les formes orales qui capitalisent l’essentiel de la progression). Les variations sont plus importantes au second semestre qu’au premier entre 2020 et 2021 (+22,8% contre +6,7%).

Entre janvier et septembre, les niveaux d’appels à Tabac Info Service ont augmenté de 12,9 % pour les appels traités de niveau 1 comparé aux trois premiers trimestres de 2020, et de 3,8% pour les appels de niveau 2 (la ligne dispose de deux niveaux de traitement des appels : la première adresse de la documentation, répond à des questions simples sur le tabac et organise la prise de rendez-vous avec les tabacologues, qui assurent le niveau 2).